Les monstres, la violence,
les images en réseau
sur l'édifice.

La rigueur des modèles,
l'imaginaire,
la création...

 

Quel écho de l'art roman
n'est pas contemporain ?

L'église romane est une mise en scène. Tout l'édifice est pensé, organisé, mis en espace et en images, dans le but d'accompagner le fidèle, de lui signifier un message, de lui suggérer même réflexions et interrogations.

C'est d'ailleurs plutôt de scènes au pluriel dont il s'agit, même si tout est cohérent dans l'édifice roman. Modillons, tympans, portails, motifs, chapiteaux, fenêtres... j'appelle scènes ces éléments constitutifs, en ce qu'elles mettent en jeu à la fois l'espace et le visuel. L'intégration dans l'architecture, surfaces, murs ou volumes, et la déclinaison de figures imagées ou d'ornements.

On tente, dans ces pages, une approche explicative assortie de nombreux exemples visuels. Apprendre à parcourir le patrimoine, le découvrir comme système signifiant, c'est aussi en détailler les éléments et leurs articulations.

Des livres pour approfondir

L'auteur de ce site a publié des livres sur l'art roman, illustrés de nombreuses images.

En savoir plus sur :

L'Abécédaire de l'art roman en Poitou-Charentes

Aulnay d'ombre et de lumière

Talmont, le chant précaire