C'est une coiffe de Rosière, un peu tape à l'œil comme l'indique le montage peu soigné. Une Rosière était une jeune fille choisie pour sa vie vertueuse à laquelle dans certaines localités, on décernait solennellement une couronne de roses accompagnée d'une récompense en argent.

Dimensions

• largeur du sommet dépassant: 12 cm

• hauteur du sommet : 5,5 cm

Découvrir le type de coiffe Territoire d'implantation de la coiffe
Vue de face Vue de l'arrière

 

La coiffe est composée d'une carcasse en carton cousu, recouvert d'une toile de coton et d'un satin de soie,  sans pli à l'arrière, donc sans ampleur, recouverte d'un tulle dont la broderie est très grossière.

À l'avant domine un très large ruban superbement broché.

À l'arrière, le nœud est simplement effrangé, sans frisure.

La queue d'écrevisse est irrégulièrement et grossièrement plissée.

La coiffe en détail

Cliquez pour voir en détail Cliquez pour voir en détail Cliquez pour voir en détail Cliquez pour voir en détail