Le pouf vient de puff, un mot anglais qui désigne une bulle de savon ou une bouffée de tabac. Puff est francisé et signifie alors une tromperie de charlatan, un leurre...

A la fin du XVIIIe siècle, le pouf s'emploie pour une coiffure bouffante, désordonnée, exubérante et informe, comme chiffonnée. Plus tard, il désignera aussi une sorte de coussin que les femmes " se mettent par derrière ", pour faire remonter les jupons... toujours l'idée de la vanité...

Un pouf à l'arrière d'une créchoise