En vocabulaire textile, une armure désigne le motif obtenu par le mode d'entrelacement des fils de chaîne et de trame. Attestée au milieu du XVIIIe siècle, cette signification est dérivée de l'armure du guerrier, qui entrelace des fils en métal. Le sergé par exemple est une armure simple, qui fait des lignes obliques dans le tissu.

Détail d'un tissu armuré en coton pour bonnet