C'est toujours le soir et dans la nuit quand on approche, il y a ceux qui font des grands signes de lumière,

qui nous disent l'abri près du ruisseau.

C'est un village tout près de la rivière mais dans la nuit il n'y a que sa rumeur incertaine on marche on va vers cette ancienne maison d'école, quelques bougies font un rai de lumière sur le chemin.

Le vent parfois remonte de la mer, il fait sous le préau l'accueil on se demande combien d'enfants maigres autrefois jonchaient de rires ce lieu, le vent remonte les années, il les fait vivre, on voudrait tant voir encore le maître en blouse grise qui ferait le feu l'hiver pour nos mains d'enfants prises par le givre.

C'est dans l'ancienne classe, on se serre bien tous, on est venu comme toujours pour le chant pur et la parole, boire à la transparence, comme si l'on se retrouvait de toute éternité, comme si l'on avait dépassé tous les saccages du monde, dans cet abri précaire habité par un rêve tenace.

On n'a jamais vu le chat bleu dans la nuit les couleurs sont fugaces comme l'amour. Il tient certainement caché dans sa tendresse l'imaginaire insoupçonné des gens d'ici, ceux qui dans l'ombre ancienne d'une école tissent encore ce qui nous appelle.

 

La Maison du Chat Bleu est installée au village des Garlopeaux, près de St-Savinien sur Charente. Anne Danais et son association animent ces lieux avec doigté et passion, y invitant Hélène Martin, Jacques Bertin, Gabriella Barrenechea et bien d'autres chanteuses et chanteurs, joueurs de mots, créateurs de théâtre... Lieu d'une culture vivante, exemplaire, et rare.

 

Voir le site de La Maison du Chat Bleu