Saintongeoise de grand deuil
Mauzé sur le Mignon
Mothaise de cérémonie
Saintongeoise de cérémonie
Mazin
Champanais de grand deuil
Malaville
Champanais de grand deuil
Châteauneuf sur Charente
Saintongeoise
Loulay
Pèleboise de cérémonie
Thorigné
Saintongeoise de mariée
Mauzé sur le Mignon
Champanais de jeune fille
Matha
Champanais de tous les jours
Gourvillette
Saintongeoise de cérémonie
Aubigné
Dentelle à l'aiguille
Saintongeoise de mariée
Brioux
Barbichet de cérémonie
Brigueuil
Saintongeoise demi-deuil
Loulay
Saintongeoise de jeune fille
Aulnay
Saintongeoise demi-deuil
St-Jean d'Angély
Coiffe carrée
St-Hilaire des Loges
Saintongeoise demi-deuil
Mauzé sur le Mignon

Le fil, ténu
qui fait dans le jour
toute la dentelle
des rêves.

Les plis, les courbes
dans l'orbe du visage
toute la fragilité
du monde, le désir
qui suit la lumière
des femmes en allées.

Appartenance sociale

Il existait une version grand deuil avec une passe plate à l'avant et un fond soit en linon plissé à l'ongle soit en indéplissable mécanique et une version demi-deuil avec des garnitures en mousseline finement paillées.

Deuil
Coiffe de deuil originaire de Gourvillette
Demi-deuil
Coiffe de demi-deuil de Beauvais sous Matha
Demi-deuil variante
Coiffe de demi-deuil originaire de Vars

 

Pour protéger leur coiffe de grand deuil les jours de mauvais temps, les femmes la recouvrent d'un mouchoir en pointe qu'elles nouent sur la poitrine et qu'elles épinglent à son sommet.

Mouchoir de face Mouchoir de l'arrière

Antériorité

Avant de porter ce modèle, les femmes de cette région ont porté de grandes coiffes appelées " grand bonnet ". Ce grand bonnet pouvait garder la même architecture mais sur un fond matelassé, ou bien les pans étaient croisés sur le sommet du matelassage.

Ancien champanais
Ancien champanais de la région de Pons
Ancien bonnet
Fond matelassé d'ancien Champanais