Cette coiffe a gardé exceptionnellement sa forme d'origine, sans doute la lingère détenait-elle un secret d'amidonnage.

Dimensions

• passe plate : 6 cm

• fond : hauteur 21 cm, largeur 17 cm

Découvrir le type de coiffe Territoire d'implantation de la coiffe
Vue de face Vue de l'arrière

 

On remarque très bien le double ruché qui s'ouvre à la manière des coiffes du XVIe siècle. On peut établir une comparaison avec un portrait de Catherine de Médicis réalisé par François Clouet.

La bonnette à l'avant est typique du demi-deuil.

La coiffe en mousseline est doublée d'un satin de soie /coton ivoire avec un paillage en cœur très long et très fin, tombant vers le bas, qui est une technique spécifique de Loulay.

À l'avant la mousseline paillée droit ainsi que la double mousseline en-dessous, s'ouvrent de chaque côté, donnant ainsi un effet de cœur autour du visage.

Le ruban de mousseline cache-point très large est rétréci par 5 plis.

À l'arrière, le nœud en mousseline à double coque superposée se termine par deux pans courts.

La coiffe en détail

Cliquez pour voir en détail Cliquez pour voir en détail Cliquez pour voir en détail Cliquez pour voir en détail