Cette coiffe de cérémonie a été portée par une habitante du Gicq lors du mariage de son fils dans les années 1920.

Dimensions

• largeur haut du sabot: 7 cm

• largeur de la passe plate: 8,5 cm

• hauteur: 26 cm

Découvrir le type de coiffe Territoire d'implantation de la coiffe
Vue de face Vue arrière

 

Le carton de la carcasse est recouvert d'abord d'une toile de coton passée dans le bleu à linge, récupérée d'une coiffe plus ancienne, plissée à l'ongle, puis d'un satin de soie bleue.

Le fond en tulle à mailles carrées, brodé d'un motif central et d'un plumetis mécanique, est paillé en cœur dans les angles. Ce paillage est très fin et en excellent état de conservation.

À l'avant, une passe brodée d'une guirlande et repliée, ce qui est typique des Champanais, supporte une dentelle plate de soie, et cette même dentelle paillée est retournée en conques de chaque côté.

Un ruban de faille bleu pâle, agrémenté de deux plis religieuses en son centre, entoure totalement la coiffe.

À l'arrière, sous ce ruban, une dentelle de soie plissée cache le montage.

Un nœud du même ruban à double coque très rigide et orné de petites chenilles de soie, se termine par deux très longs pans, légèrement écartés.

La coiffe en détail

Cliquez pour voir en détail Cliquez pour voir en détail Cliquez pour voir en détail Cliquez pour voir en détail