Implantée à St-Jean d'Angély depuis un long moment déjà, la Comédie de l'Eperon oeuvre pour une culture populaire de qualité, en lien avec un ensemble de partenaires locaux.

Vivre au jour le jour la culture

Comment, dans une campagne un peu retirée, construire des activités culturelles proches des gens, qui les nourissent, les impliquent, les éclairent... ? C'est ce pari que tentent, saison à saison, Jean-Marie Bréhier, son animateur, et les membres de la Comédie de l'Eperon, dans le difficile parcours des projets qu'on a du mal à financer, dans les méandres des moments radieux des spectacles qui émeuvent et des conditions de réalisation parfois bien précaires...

Spectacle Karl Valentin
Spectacle Karl Valentin • Scènes de Jardins 2006 Jérôme Berthelot et Laurence Roudier

 

La Comédie de l'Eperon anime des ateliers théâtre tout au long de l'année, à destination du grand public. Elle intervient aussi régulièrement en milieu scolaire pour la création de spectacles avec les enfants.

En partenariat avec l'Office du Tourisme Saintonge Dorée des Vals de Saintonge, l'association assure la direction artistique des Scènes de Jardin, un festival original où vieilles demeures et jardins de villages accueillent chaque été des spectacles vivants. S'y mêlent le théâtre, la musique, la chanson de qualité, dans un esprit convivial de rencontre avec le public.

 

La poésie et le théâtre

Ombre de mon amour
Ombre de mon amour (2008) Jean-Marie Bréhier joue Apollinaire

Mais Jean-Marie Bréhier, c'est d'abord le talent de la mise en scène. Sous sa houlette, la Comédie de l'Eperon a créé depuis quelques années des spectacles où la poésie devient théâtre avec une limpidité telle que les textes les plus exigeants comblent d'émotion un public enthousiaste. Parmi ces spectacles :

L'Innocent venu d'ailleurs. Daniel Reynaud, poète des terres charentaises, a su en magnifier les paysages et les habitants. Le spectacle rend chair à ces mots si savoureux, entre humour et gravité. Ce sepctacle a reçu le Prix de l'innovation culturelle de la Région Poitou-Charentes.

Ombre de mon amour. Guillaume Apollinaire part au front en 1915, laissant derrière lui la fulgurance d'un amour avec Lou. Des Poèmes à Lou et d'autres textes, Jean-Marie Bréhier a fait un spectacle époustouflant où il tient scène durant une heure et demie, tenant en haleine le public entre la nostalgie amoureuse et les absurdités de la guerre.

Un peu d'espace encore, qu'on enlève au silence. Que dire, quand des textes que vous avez écrits dans la patience laborieuse du poème atteignent soudain à l'universel, grâce à la magie des comédiens ? C'est ce que j'ai vécu à travers ce spectacle, que Jean-Marie Bréhier a créé à partir des textes écrits en écho aux lieux romans.

 

• en savoir plus sur Un peu d'espace encore...