Saintongeoise de grand deuil
Mauzé sur le Mignon
Barbichet de cérémonie
Brigueuil
Saintongeoise
Loulay
Champanais de grand deuil
Châteauneuf sur Charente
Saintongeoise de mariée
Brioux
Champanais de tous les jours
Gourvillette
Dentelle à l'aiguille
Saintongeoise de cérémonie
Aubigné
Saintongeoise demi-deuil
Loulay
Mothaise de cérémonie
Saintongeoise demi-deuil
Mauzé sur le Mignon
Champanais de jeune fille
Matha
Saintongeoise de mariée
Mauzé sur le Mignon
Saintongeoise demi-deuil
St-Jean d'Angély
Pèleboise de cérémonie
Thorigné
Coiffe carrée
St-Hilaire des Loges
Saintongeoise de jeune fille
Aulnay
Champanais de grand deuil
Malaville
Saintongeoise de cérémonie
Mazin

Le fil, ténu
qui fait dans le jour
toute la dentelle
des rêves.

Les plis, les courbes
dans l'orbe du visage
toute la fragilité
du monde, le désir
qui suit la lumière
des femmes en allées.

Le mode de travail
Une fois son apprentissage terminé, la lingère pouvait intégrer un atelier en ville ou se mettre à son compte à la campagne. En ville, d'après le témoignage de Madame Régnier de Rochefort, un atelier comprenait 6 ou 7 ouvrières. Ces dernières remontaient les bonnets et la patronne se chargeait des coiffes, moins nombreuses dans un contexte citadin où les bonnets étaient plus courants.
À la campagne, il n'était pas rare de trouver 4 ou 5 lingères par commune. On en a ainsi dénombré au moins 3 au Gicq.

En Saintonge, les lingères travaillent à la journée dans les familles où elles sont nourries en plus de leur salaire. Elles s'occupent presque exclusivement des coiffes.

Cependant, on fait appel à elles lors d'événements exceptionnels comme un mariage ou un baptême où elles se chargent de repasser les toilettes, jupons, guimpes, robes de baptême.

Robe de baptême
Détail de robe de baptême

 Dans les Deux-Sèvres également, elles se déplacent dans les familles. Par contre, dans la région de St-Hilaire La Palud et du Marais, les lingères restent chez elles et certaines vieilles femmes d'aujourd'hui se souviennent encore d'avoir été chargées de porter et de rapporter avec beaucoup de précaution la coiffe de leur grand-mère, bien à l'abri dans sa boîte, à la lingère de la commune.

 

Boîte à coiffes
Boîte pour ranger les coiffes
Intérieur
Coiffes à l'intérieur