Saintongeoise
Loulay
Saintongeoise de mariée
Mauzé sur le Mignon
Saintongeoise demi-deuil
St-Jean d'Angély
Champanais de grand deuil
Châteauneuf sur Charente
Saintongeoise de mariée
Brioux
Mothaise de cérémonie
Champanais de grand deuil
Malaville
Saintongeoise de grand deuil
Mauzé sur le Mignon
Champanais de tous les jours
Gourvillette
Saintongeoise de cérémonie
Aubigné
Champanais de jeune fille
Matha
Dentelle à l'aiguille
Saintongeoise de jeune fille
Aulnay
Saintongeoise demi-deuil
Mauzé sur le Mignon
Barbichet de cérémonie
Brigueuil
Saintongeoise de cérémonie
Mazin
Pèleboise de cérémonie
Thorigné
Saintongeoise demi-deuil
Loulay
Coiffe carrée
St-Hilaire des Loges

Le fil, ténu
qui fait dans le jour
toute la dentelle
des rêves.

Les plis, les courbes
dans l'orbe du visage
toute la fragilité
du monde, le désir
qui suit la lumière
des femmes en allées.

Appartenance sociale


Il existait une version de deuil en mousseline unie y compris le ruban et de demi-deuil en tulle avec ruban en soie unie

corne demideuil
Gâtinelle à cornes demi-deuil
cassee demideuil
Gâtinelle cassée demi-deuil

Antériorité

Les broderies de petits semis de fleurettes ou feuillages, disposées suivant des diagonales régulières, se retrouvent sur les derniers modèles, avec le plus souvent la toile piquée à la machine. La toile des plus anciennes carcasses était piquée à la main. Les broderies plus imposantes correspondent à la génération précédente.

Une calotte matelassée, renforcée à l'arrière par un carton remplaçait la structure carton-toile cousus, dans les modèles encore plus anciens.

broderies_01
Broderies sur carcasse
broderies_02
Semis de fleurettes
calotte
Carcasse brodée