Ce modèle de coiffe est ancien, il est apparu au début du XIXe siècle.

Il a évolué jusqu’à sa disparition au début du XXe siècle, mais uniquement de par sa taille et de par la consistance de la bonnette (boutis puis toile et carton).

Descriptif et assemblage

Dans une bonnette à fond carré, on insère un morceau de carton de même forme pour lui donner de la rigidité. Une passe plate en broderie anglaise, en dentelle, en mousseline ou en toile (selon l’état social de la propriétaire) sert de visagière.

Carton recouvert de satinCarton recouvert de satin La passe et la broderieLa passe et la broderie

Un carré de satin bleu pâle ou ivoire recouvre le fond de la bonnette.

Un fond de coiffe brodéUn fond de coiffe brodé La Passe et la bordure de la bonnetteLa Passe et la bordure de la bonnette 

La coiffe en dentelle est composée d'un fond brodé d’un semis de bouquets plus ou moins gros, et d'une passe plate brodée, doublée d’un rectangle de mousseline et bordée d’une dentelle qui est pincée au fer à partir des tempes jusqu’à ses extrémités se retournant en oreillons.

PassePasse doublée de mousseline plissée broderiesDétail des broderies
Un fond brodéUn fond brodé

Une tresse de rubans étroits ou une chenille de soie peut servir de cache-points entre le fond et la passe de la coiffe. Un petit nœud de ruban peut être épinglé au niveau de la nuque.

Appartenance sociale

Une version grand deuil est toute en mousseline, sans gaudrons pincés. Le ruban cache-points est remplacé par un galon noir.

La version demi-deuil est en mousseline ou tulle uni avec des gaudrons pincés et sans ruban cache-points.

Il existait aussi un coiffe de travail, appelée Lolotte, aux angles du fond émoussés et sans gaudrons dans la partie visagière.

coiffe deuilCoiffe de grand deuil demi-deuilCoiffe de demi-deuil coiffe travailCoiffe de travail ou Lolotte

Antériorité

Le modèle étant ancien et sa mode ayant été durable, on ne connaît pas les coiffes antérieures.

Les cabanières les plus anciennes étaient volumineuses, les côtés du fond carré pouvaient atteindre de 50 à 60 cm. Au fil du temps la taille s’est beaucoup réduite mais la coiffe a gardé son allure générale.

pelle de four_01Ancienne Pelle de four de cérémonie Pelle de four_02Pelle de four de cérémonie

Aire géographique

Cette coiffe serait apparue chez les « Huttières » du Marais de la Sèvre entre Marans, Chaillé les Marais et Luçon.

Elle est devenue la coiffe type de la Vendée, elle a envahi tout le sud du département entre Talmont et Fontenay le Comte remontant jusqu’à Mareuil sur Lay, Sainte Hermine

Elle a été nommée « Cabanière » mais aussi « Claque », Chaillaise…