Ce modèle de coiffe date du XIXe siècle.

Elle pouvait être nommée différemment selon les localités: Rochelaise, Deux-Cornes (de Ste-Hermine)...

La forme générale prend des allures variables selon la lingère de chaque commune.

 

Descriptif et assemblage

La bonnette est formée de trois panneaux: deux latéraux et un central formant deux petites cornes aux 2/3 de la hauteur. Elles est bordée de dentelles ou de broderies anglaises. Pour les coiffes en tulle, brodé ou non, une bonnette à l'identique lui est superposée.

bonnetteLes  panneaux de la bonnette bonnette en satinUne bonnette en satin carton de renfortLe carton de renfort

Un carton taillé à l'identique du panneau central de la bonnette va donner de la rigidité à la coiffe. Un fond de tulle brodé ou non, paillé en coeur est épinglé sur le fond de l'assemblage.

visagièreL'intérieur de la bonnette
éléments de coiffeFond de tulle brodé, rangs de dentelle

Une passe plate bordée de deux rangs de dentelle paillée, avec un cassé sur le dessus plus ou moins important, se place sur le devant de la coiffe. Le premier rang de dentelle paillée fait un retour au niveau des oreilles.

Cette coiffe se place sur une résille bordée d'un velours noir sur lequel on l'épingle.