Cette coiffe provient de la famille Gardrat qui habitait le village du Gicq.

 

Dimensions

• largeur haut du sabot: 10 cm

• largeur de la passe plate: 6,8 cm

Découvrir le type de coiffe Territoire d'implantation de la coiffe
Vue de face Vue de profil

 

La carcasse est en carton cousu recouvert d'un premier tissu légèrement molletonné et d'une satinette de coton bleu turquoise, elle-même molletonnée au sommet.

Le fond de la coiffe, paillé en cœur, est en tulle parsemé de quelques motifs appliqués à disposition et de petits pois épars.

À l'avant, la passe légèrement brodée se termine par une dentelle mécanique paillée droit en oreillons, et est doublée d'une dentelle posée à plat. Un large ruban de faille de soie bleu pâle à replis est posé sur cette passe.

À l'arrière, un superbe nœud caractéristique des Champanais est renforcé par du papier et décoré de demi-cercles de la même faille que le ruban. L'extrémité de chaque coque est enrichie d'une double chenillette de soie. Sous le nœud, caché par le ruban, on observe des finitions très soignées pour dissimuler le montage: une cascade de plis en rubans de faille posée sur deux rangées de dentelle paillée, ce qui est aussi caractéristique des Champanais.

La coiffe en détail

Cliquez pour voir en détail Cliquez pour voir en détail Cliquez pour voir en détail Cliquez pour voir en détail