Un référence incontournable pour comprendre le patrimoine et les expressions artistiques des Arméniens.

 

Il en est des livres comme des lieux, certains vous comblent au point que lorsque vous les quittez, vous savez que, pour une part parfois cachée de votre être, ils vous ont transfiguré.

 

Publié en 1987 dans la collection "L'art et les grandes civilisations", cet ouvrage est rédigé en grande partie par Jean-Michel Thierry, un homme qui a consacré une bonne part de son existence à l'étude de la civilisation arménienne. Comme beaucoup de livres de cette collection, celui-ci mêle avec bonheur une grande rigueur scientifique, une qualité d'écriture et une richesse iconographique exemplaires.

 

Bonheur donc de découvrir en profondeur toute l'Arménie historique, de parcourir région par région et période par période d'abord l'architecture religieuse très présente, mais aussi les manuscrits et les khatchkars. Les principaux sites arméniens (une centaine) sont présentés dans une seconde partie, écrite par Patrick Donabédian, avec pour chacun la situation, la description des monuments, des photos et souvent un plan.

 

Ce livre est aussi un repère dans le temps : nomenclature des lieux de l'Arménie soviétique, mais aussi visuels qui montrent l'état du patrimoine dans les années quatre-vingt, et les efforts faits depuis pour sa restauration.

 

Les arts arméniens
Jean-Michel Thierry et Patrick Donabédian

Editions Mazenod (1987), 624 pages, 25 cm x 32 cm