Un choix de textes glanés de la Bible à Alberto Moravia, qui tressent la parole et la langue autour de l'Arménie.

 

C'est un guide, ce qui vous prend par la main pour le voyage donc, qu'on suivra un moment, qu'on délaissera un peu, et puis on y revient. C'est de la littérature, des fragments choisis tout au long des temps d'écriture, qui résonnent en vous comme des moments de lumière, qui brodent une terre, un pays, comme si ces regards accumulés de l'extérieur dessinaient peu à peu l'essentiel d'un territoire, par les échos qu'ils offrent.

 

On découvre ainsi les traditions, dans les yeux de tel ou tel voyageur ("Les paysannes d'Arménie portent de ravissants costumes à couleurs brillantes, des corsages rouges..."), on découvre la matière même de ce pays ("On dirait que des milliers, des dizaines de milliers de tailleurs de pierre ont travaillé là, on dirait qu'ils ont travaillé jour et nuit durant de longues années, des siècles, des millénaires.")

Rencontres conjuguées de l'écriture et d'un pays, c'est un guide, ce qui vous prend par l'âme et par le corps, qui vous transporte.

 

Guide littéraire de l'Arménie
textes choisis et présentés par Myriam Gaume

Editions Favre (2000), 128 pages, 13 cm x 23,5 cm