Détail d'un sarong, ikat chaîne
Sikka, Flores, Indonésie
Il n'y a jamais...
Poème (Rémy Prin)
Pua kumbu, ikat chaîne
Iban, Sarawak, Malaisie
Nous tentons...
Poème (Rémy Prin)
Hinggi kombu, l'arbre à crânes, ikat chaîne
Kaliuda, Sumba, Indonésie
Tissu de flammé, ikat trame
Charentes, France
Détail d'un khatchkar
Gochavank (Arménie)
Détail d'une robe, ikat chaîne
Urgut, Ouzbékistan
Motif à l'araignée, ikat trame
Okinawa, Japon
Les églises du monastère
Noravank d'Amaghou (Arménie)
Visage
San Juan de la Pena (Aragon, Espagne)
Carré du marais
St-Hilaire la Palud
Bestiaire au portail sud
Aulnay
Coiffe de deuil
Mazières sur Béronne
Panneau de soie, ikat chaîne
Boukhara, Ouzbékistan
Voussure du portail
Foussais
Fresques de l'abside
Kobayr (Arménie)
Saintongeoise
Détail de la coiffe

Ce qui a duré
dans la mémoire des hommes,
ce qui fait culture,
paysages de la terre
ou pays de l'esprit,
ce qui peuple le voyage,
les vies, la plénitude,
le patrimoine, ce n'est rien
que ce lien fragile
de ce que nous sommes
à ce que nous devenons.

Les événements liés de près ou de plus loin à Parole & Patrimoine, l'évolution de ce site aussi, des partenariats qu'on met en oeuvre... de tout un peu, de ce qui fait les projets.

... un parcours comparé dans l'art arménien et l'art roman.

À l'occasion de la parution de son livre Les pierres & l'âme, fragments arméniens, et après Aulnay, d'ombre et de lumière, un art roman d'exception, Rémy Prin propose cette présentation, avec visuels et séquences vidéo.

Au YAN'S Club, à Paris, le 12 mai 2011, le livre "Les pierres & l'âme" a été présenté au public...

Les principales annonces, critiques et réactions autour du livre Les pierres & l'âme, fragments arméniens :

Voici les principales annonces, critiques et réactions autour du livre Aulnay, d'ombre et de lumière :


"Un peu d'espace encore, qu'on enlève au silence..."
, c'est le soir autour de l'église romane d'un village. Une femme, deux hommes, qui semblent marcher depuis longtemps, ils disent dans l'envoûtement des pierres romanes une parole, le parcours des amours et des violences d'hommes.

upe_haimps1

Les mots parlent de ces très vieilles pierres, de notre regard d'aujourd'hui sur elles, de la paix improbable, les mots disent la musique d'être rassemblés là, et la musique du violoncelle danse avec les mots, avec les visages, avec les gestes.

Un peu d'espace encore, un peu d'incandescence poétique dans le bonheur des pierres millénaires.