Un jour la pierre l'écriture

tout le ressac égaré les mots

saisis parcelle après parcelle

 

Soulever l'écorce un jour

griffer les pierres au soleil

mettre les couleurs dans le sang

perdre patience

 

 

 

 

 

Garder très longtemps le sang ténu des voyages

ce sanglot : je parle, je vous ouvre des mains sereines,

ce sang qui bouge dans le front