Aux commencements de l’art, dans la Toscane du XIIIe siècle, ceux qu’on va nommer les artistes prêtent une attention forte aux motifs textiles qu’ils figurent dans leurs peintures, malgré les difficultés techniques de représentation. Ceci s’évanouit au début du XVIe siècle.


Le textile va rester présent dans le champ artistique à travers la tapisserie, qui se développe à compter du XIVe siècle. Mais son équilibre visuel initial textile / image va laisser place à un envahissement de l’image, en multipliant le nombre de couleurs : la tapisserie va chercher à se faire de plus en plus peinture.

 

 

 

Consulter les autres séquences découvertes :

1 La thématique du livre 2 Premières images et anciens récits 3 L’image sacrificielle et le textile comme bonne gouvernance
 4 Le textile dans l’image et l’image dans le textile  5 Renouveau du textile / Le textile sans le dire  6 Textile et réseaux
7 La textilité  La quête créative entre tapisserie et peinture  Elle est assise… ou le livre et son écriture