À la suite de Jean Lurçat, qui tente de rénover la tapisserie en France, puis contribue à la création des biennales de la Tapisserie à Lausanne, tout un mouvement international de création, qu’on a nommé le Fiber Art, se développe, qui prend en compte le textile pour lui-même dans le champ de l’art. Mouvement qui, aux dires de certains, se serait terminé par une impasse.


De leur côté, des peintres, à la même période, comme Claude Viallat, Simon Hantaï ou François Rouan, redécouvrent la gestuelle textile, sans le dire.

 

 

 

Consulter les autres séquences découvertes :

1 La thématique du livre 2 Premières images et anciens récits 3 L’image sacrificielle et le textile comme bonne gouvernance
4 Le textile dans l’image et l’image dans le textile  5 Renouveau du textile / Le textile sans le dire  6 Textile et réseaux
7 La textilité  La quête créative entre tapisserie et peinture  Elle est assise… ou le livre et son écriture