Récit des fruits

C'est un modeste étal à l'abri des arbres, il y a peu de gens dans ce haut de la ville, vous êtes venue sans doute du village ou d'un jardin voisins. C'est un maigre étal il y a peu de monde, on ne vous achètera que des prunes jaunes et rouges, dont on saura plus tard l'acidité légère.

L'homme de loin regarde, vous rendez la monnaie, vous êtes attentive. On voit le musée fermé, on vous questionne, et vous cherchez alentour quelqu'un, qui saurait, qui pourrait répondre... Oui, tout à l'heure ce sera ouvert. On en reste là dans l'échange, ensemble heureux et timides de cela qui fait plus que les fruits. On aimerait savoir ce jardin des légumes et si vous venez de plus haut dans la montagne, et comment se passent vos hivers. Il fait un peu frais à l'ombre, on regarde encore cette profusion de la terre, il y a des sourires dans l'air, on descend vers la ville.

A Dilidjan, près du musée
Près du musée • Dilidjan