Le monastère de Ketcharis porte le nom ancien de ce qui est devenu Tsaghkadzor. Il est situé au nord de la petite ville, dans un enclos qui comprend trois églises, dont les chevets sont alignés.

• St-Grégoire (1003 ?)

• St-Signe (1051 ?)

• Eglise Katoghiké (1214)

 

L'église St-Grégoire

Façade sud et coupole de St-Grégoire Ce bâtiment, le plus important, est précédé à l'ouest d'un jamatoun carré, un peu plus large que l'église elle-même.
St-Grégoire, détail façade sud Cadran solaire, façade ouest du jamatoun

 

L'église St-Signe

St-Signe, coupole et façade ouest St-Signe, détail arcature et inscription, façade ouest
A Ketcharis, les chevets des trois églises sont alignés. Au sud de St-Grégoire, St-Signe fut peut-être une chapelle funéraire. Comme la précédente vraisemblablement, elle fut érigée sous la conduite de Grigor Magistros, prince Pahlavouni.

 

L'église Katoghiké

Détail façade ouest Katoghiké
Le bâtiment le plus au sud date du début du XIIIe siècle. L'ensemble des bâtiments de Ketcharis a été restauré à la fin des années 1990.