Dans la vallée resserrée de l'Arpa, en amont de Vayk, à flanc de la gorge, se trouve Gndevank, lieu solitaire, entre ombre et lumière.

 

• Eglise St-Etienne (936)

• Pierres tombales

 

L'église St-Etienne

Chevet et tambour de l'église L'église est construite sur un petit replat, qui est éclairé dans le matin d'été. A l'ouest, dans la petite cour, une source généreuse, et sur le côté sud, quelques anciens bâtiments à l'abandon.

Lieu sauvage, lieu simple, où des sculptures naïves surprennent le visiteur.

Visage sculpté en haut d'un dièdre

 

Des pierres tombales

L'archer et son cheval
Un couple tient un disque rayonnant Souvent, tout autour des églises, les pierres tombales offrent une vision en contrepoint des sculptures des façades ou des portails.

La pierre et les scènes figurées semblent modestes, les blocs sont disposés ça et là, hâtivement préservés de l'oubli.

On y lit des moments de vie, des fragments sans contexte, on cherche parfois des symboles, des significations. On voudrait mettre des noms sur ces visages. Quel est ce disque brandi par un couple ? Un emblème ? L'image du soleil ? Un pain, une galette ?

Un chasseur devant un couple d'ibexs face à face