Dans la plaine de l'Ararat maillée de villages denses, à quelques dizaines de kilomètres au sud d'Erevan, il n'est pas facile de trouver les ruines de Dvin, une des anciennes capitales de l'Arménie.

 

 

L'espace des fouilles Il ne reste qu'un champ de fouilles délaissé de ce qui fut une capitale de l'Arménie du IVe au Xe siècle. Quelques pierres parmi les herbes, quelques objets rassemblés dans une maison musée, et pourtant ce lieu dans sa nudité dit l'invasion des Arabes, puis celle des Mongols, qui contribuèrent à son effacement.
Chapiteau de l'ancien palais du Catholicos