Eghvard est une petite ville où les maisons mêlées d'arbres font une tache verte au pied du Mont Ara, quelques kilomètres à l'est d'Achtarak.

 

• Eglise de la Mère de Dieu (début XIVe)

• Ruines de la basilique (VIe ?)

• Ruines de l'église mononef (Ve ?)

• Khatchkars au cimetière

 

L'église de la Mère de Dieu

Vue du sud-est Décor haut de fenêtre du second niveau, façade sud
Mur du chevet, une panthère attaque une chèvre
Motifs sculptés façade sud
Vierge à l'enfant, façade ouest Cette église mausolée est à trois niveaux, et sa silhouette élancée laisse de vastes espaces aux murs où des sculptures très fines se développent.

 

Ruines de la basilique

Ruines de la basilique
Chapiteau et base d'un arc de porte C'est une place au milieu du village, qu'on cherche quelque temps. Tout autour, des maisons récentes, sans âme. On a laissé sur la place ce très ancien bâtiment en ruines, les herbes poussent entre les pierres. On marche sur elles, on mesure l'ampleur du temps, la force d'un mur encore aligné et quelque signe ça et là, gravé.

 

Ruines de l'église mononef

Ancien mur de l'église mononef

Il n'en reste qu'un mur au modeste appareillage, qui forme un enclos arrondi à l'est, là où se trouvait l'abside. Des fruitiers poussent dans ce qui fut l'église, il y a quinze siècles. La femme qui nous accueille sait pourtant en parler. On l'écoute, au bord de cette poussière de la mémoire.

 

Khatchkars au cimetière

Tombe et khatchkars Khatchkar, fragment

Au cimetière, des khatchkars très anciens côtoient les tombes récentes. En marchant, on découvre ainsi le passage lent vers les enclos, et celui des signes d'autrefois, des entrelacs aux photos sur le marbre d'aujourd'hui.