Geghard, le monastère de la Ste-Lance, est situé au fond de la vallée de l'Azat, dans un cirque de montagne. En partie construit dans la roche, il offre un vaste ensemble à la visite.

 

• Chapelle de la Mère de Dieu (XIIe)

• Gavit (1225)

• Cathédrale (1225)

• Mausolée des Proshian (fin XIIIe)

• Eglise souterraine (fin XIIIe)

 

La chapelle de la Mère de Dieu

La chapelle vue du chemin d'accès du monastère Construction et sculptures dans la roche côté ouest
La chapelle au flanc de la gorge C'est à l'extérieur de l'enclos, en arrivant sur le site, qu'on est happé par la vision de cette chapelle, dont l'architecture précaire s'imbrique intimement à la falaise et à la roche, mettant d'emblée en évidence ce dialogue incessant entre la pierre et les signes des hommes, qui fait le trait distinctif de Geghard.
Sous la roche, le tympan de la porte d'entrée

 

Le Gavit

Gavit de la cathédrale, entrée ouest Le gavit au-devant de la cathédrale
Tympan porte ouest

Même si le monastère est de grande ampleur et les bâtiments complexes dans leur organisation, ce qui prévaut ici c'est la tranquillité, l'accord intime de la pierre et de l'homme.

Le gavit est une grande salle qui donne accès à la plupart des autres, enfouies sous la terre, creusées dans la roche, où il fait frais, où il fait sombre.